Traducteurs
et réviseurs 

 

Bien que les traducteurs soient des spécialistes de la langue, il est toujours bénéfique de demander à une personne externe de relire une traduction. Cette personne apporte un œil neuf au texte et pourra ainsi déceler plus facilement les coquilles restantes.

 

Selon le même principe, il est préférable de demander à une seconde personne d'exécuter le travail de correction d'épreuves après la révision linguistique.  

 

La révision comparative

La révision comparative consiste à s’assurer qu’un texte traduit vers le français correspond bien à la version originale anglaise. Bien que Cédille n’assume pas de contrat de traduction, elle révise par contre des traductions en français.

 

Exemples de tâches exécutées lors de cette étape

  • Lecture parallèle des textes, des tableaux, des figures, des légendes de la version originale et de la version traduite pour en relever et en corriger les différences;
  • Détection des anglicismes, des impropriétés, des mauvaises constructions de phrases et vérification de la qualité du français;
  • Uniformisation de la mise en page et de la présentation de la version traduite pour qu’elle corresponde à celle de la version originale (typographie, disposition des éléments, hiérarchie des titres et sous-titres);
  • Suivi de tout changement dans le document d’origine afin qu’il soit reporté dans le document traduit;
  • Vérification des éléments bibliographiques, des noms d’organismes, des titres d’ouvrage afin de s’assurer qu’ils ont été traduits correctement ou laissés dans la langue originale, selon qu’il existe ou non une dénomination officielle en français.

 

De quelle manière les corrections sont-elles apportées ?

La révision comparative se fait principalement à l’écran. Dans le cas dun document Word,  la fonction « Suivi des modifications » est activée. Le client peut par la suite accepter ou rejeter les changements proposés. Selon la préférence du client, il est aussi possible de surligner en couleur tous les changements apportés au lieu d’activer la fonction « Suivi des modifications ».

Si le document traduit est mis en page et présenté en format PDF, le réviseur a alors recours aux signes conventionnels de correction. Il utilisera les outils dAcrobat pour insérer ses corrections.

Au besoin, des commentaires expliquant les corrections sont insérés.